samedi 3 janvier 2015

VIBRA-Songs _ création 2014 _


Décrire une action qui a eu lieu et qui s'est achevée dans le passé est le principe d'emploi du passé simple. 
« Vibra » montre la déflagration qui a eu lieu et qui s'est achevée dans le passé de Sthyk Balossa, une histoire qui n'eut rien de simple. Le Congo-Brazzaville vibra, la guerre vibra puis une autre et encore une. Son enfance vibra, puis sa peur puis son corps... « Vibra » c'est l'onde de ces chocs portée sur l'infinitif d'une scène par Sthyk et ses compagnons de danse. « Vibra » c'est une vibration et un vibrato, une apocope de l'effroi pour une possibilité de vie, être au présent, tout simplement. 
Naly Razakandraïbé

Direction artistique Sthyk Balossa
Chorégraphie: Sthyk Balossa
Texte: Dieudonné Niangouna
Interprètes Aurélie Doignon, Jude Malone Bayimissa, Sthyk Balossa
Composition musicale Thomas Edery, Armand Florea
Lumière Véronique Bridier
Décor Patrick Renaudie, Frédéric Mathieu
Technicien son Armand Florea


Production Cie Visions Croisées/ Sthyk Balossa
Coproduction Le Carré-Colonnes, avec le soutien du programme d’Afrique et Caraïbes en création de L'institut Français, de L'Iddac, des Éclats pôle régional de développement pour la culture chorégraphique en Poitou-Charentes, et l'aide de la Cie Yma, de l'Alternative-Centre de danse, et de l'Atelier des Marches  



mardi 18 juin 2013

Cie visions Croisées
"Je suis mwana mikale"
Festival Clair de Bastide Juin 2013






                                      



Performance avec la Cie la Contravention et Sthyk Balossa, lors de la semaine de la Solidarité Internationale, en novembre 2011, organisée par le
RADSI au Rocher de Palmer /Bordeaux.





lundi 7 mai 2012

Je suis mwana Mikale

« JE SUIS MWANA MIKALE »
Une création de la Cie Visions Croisées

CHORÉGRAPHIE ET INTERPRÉTATION : STHYK BALOSSA
ACCOMPAGNEMENT À LA MISE EN SCÈNE : RENAUD COJO, Gianni Gregory Fornet
CONTREBASSISTE: TIMO METZEMAKERS
COMPOSITION MUSICALE: TIMO METZEMAKERS, BORRINA MAPAKA


RÉGISSEUSE LUMIÈRE : VÉRONIQUE BRIDIER

RÉGIE : BORINA MAPAKA

SPECTACLE TOUT PUBLIC / CRÉATION HYBRIDE
DURÉE: 50 MIN

« Je suis Mwana Mikale » : l’histoire
Depuis le XIXème siècle, le Congo est sous l'emprise de la France et
devient officiellement une colonie française à partir de 1891. Au début
de XXème siècle, un homme va avoir un rôle déterminant pour le
peuple congolais : André Matsoua. Congolais d'origine installé à Paris,
il s'intéresse de près à la condition des émigrés de race noire et des
colonies africaines. Il se rapproche de l’élite intellectuelle et fréquente
les cercles libéraux parisiens où chuchotent les idées nouvelles contre
les iniquités et les brimades de la colonisation. Arrêté en France, il fut
jugé à Brazzaville, et condamné à 3 ans de prison. Il mourut en 1942, à
l'âge 42 ans dans la prison de Mayama.
A travers "Je suis Mwana Mikale", c'est-à-dire le fils d'Amicale,
Sthyk Balossa incarne dans cette pièce le combat du congolais
André Matsoua Grenard - fondateur de « l'Amicale » en 1926 afin
de venir en aide aux tirailleurs – il fut l'un des pionniers de la lutte
anti-colonialiste à l'époque de l'impérialisme. Entre improvisation et
composition, la danse et la musique, le corps et la contrebasse se
mêlent. L’instrument entre alors en résonance avec le déplacement du
danseur dans l’espace. La danse contemporaine s’incorpore avec la
danse traditionnelle et le hip hop. « Je suis Mwana Mikale" évoque
aussi bien le poids de l’histoire coloniale que les défis auxquels
est confronté le continent africain aujourd’hui: écrire sa propre
histoire.






« Je suis Mwana Mikale ».








Cie VISIONS CROISÉES

France / Congo

14 rue Tourat – 33000 Bordeaux


cievisionscroisees@yahoo.com

http://visionscroisees.blogspot.com/

Direction artistique

Sthyk Balossa

Production Diffusion

06 33 13 99 32


jeudi 19 janvier 2012

Je suis Mwana Mikale


A travers "Je suis Mwana Mikale", c'est-à-dire le fils d'Amicale, Sthyk Balossa incarne dans cette pièce le combat du congolais André Matsoua Grenard - fondateur de
« l'Amicale » en 1926 afin de venir en aide aux tirailleurs il fut l'un des pionniers de la lutte anti-colonialiste à l'époque de l'impérialisme. Entre improvisation et composition, la danse et la musique, le corps et la contrebasse se mêlent. L’instrument entre alors en résonance avec le déplacement du danseur dans l’espace. La danse contemporaine s’incorpore avec la danse traditionnelle et le hip hop. « Je suis Mwana Mikale" évoque aussi bien le poids de l’histoire coloniale que les défis auxquels est confronté le continent africain aujourd’hui: écrire sa propre histoire.



Sthyk Balossa : chorégraphie et interprétation 
Regard extérieur et accompagnement à la mise en scène: Renaud Cojo et Gianni-Grégory Fornet 
Timo Metzemakers : musicien contrebassiste
Création en cours!

vendredi 13 mai 2011

Nationale 10 _Eldorado / installation et téléperformance

Mc2A (Migrations culturelles Aquitaine-Afrique), au 44 Faubourg des arts,
une rencontre entre plusieurs artistes, un plasticien congolais de Kinshasa, un photographe français et danseur chorégraphe congolais de Brazzaville.


Quelques photos témoignent de ce happening